Archives pour la catégorie Non classé

Mon bon vieux Commodore la 64

Aujourd’hui j’ai profité de montrer à mon cadet le deuxième ordinateur que je me suis payé il y a fort longtemps !

J’ai donc sorti les deux cartons de derrière mon bureau.

IMG_5613

Il y a même encore le prix sur l’étiquette… J’avais bien économisé en ajoutant le montant de la vente du Vic 20…

IMG_5614

Bon… je déballe tout, je branche tout. Allait-il démarrer ???

IMG_5615

Oui ! Après la recherche du bon canal avec la connexion par la prise antenne…

Est-ce que les disquettes ont réussi à passer toutes ces années ? Un petit load « $ »,8 suivi d’une commande LIST et le contenu apparaît !

IMG_5616

On tente le jeu « ski »…

IMG_5617

Je lamine mon cadet…Ah cette génération née avec des Smartphones ne fait pas le poids !

Bon on essaie le disque « Summer Games 2″…

IMG_5618

Et la fameuse musique qui accompagne la cérémonie avec le lâcher de colombes !

Là aussi, mon cadet ne fait pas le poids avec ces anciennes manettes originales… médaille d’or pour moi et argent pour le petit !

IMG_5619

Ca faisait bien 25 ou 30 ans que je ne l’avais pas redémarré…J’ai eu un grand plaisir !

Il faudra que je teste encore toutes ces disquettes en espérant qu’elles ne soient pas démagnétisées !

IMG_5620

Premier boulot pour une collègue

Voilà, ma collègue de sciences m’a demandé de lui faire des anneaux pour qu’elle puisse poser des ballons à fond rond sur les tables.

Voilà à quoi ressemble un ballon à fond rond…

 

Après avoir fait quelques prototypes pour avoir la meilleure solution diamètre/épaisseur,

 

j’ai finalement trouvé les bonnes dimensions !

et imprimé la série…

Non, ce ne sont pas des calamars !

Merci pour ces AcidDays !

Le 30 avril et 1er mai 2016 ont eu lieu les AcidDays à Cossonay. Plus de 250 2 roues à essayer gratuitement; plein de stands avec des articles parfois à prix cassés; plein de moto partout, partout. Et des photographes sur le parcours pour immortaliser nos passages…

Merci à eux et à l’organisation !

26215993293_7ee867780c_o

Pâkomusé 2016 et maison du basket…

UnknownMercredi 30 mars, dans le cadre de Pâkomuzé, nous sommes allés à Mies, près de Genève, à la maison du basket, pour suivre une animation proposée par et au siège de la

Unknown

La FIBA, c’est la fédération internationale de basketball amateur. Je ne connaissais pas cet endroit. Les locaux sont magnifiques. Nous avons pu voir une réplique du panier de basket inventé par James Naismith, en 1891. C’était une caisse de pêche en bois, placée depuis son premier jour à la hauteur de 10 pieds, c’est à dire 3m 05. Les règles du basket ont évolué plusieurs fois avec le temps mais pas cette hauteur de panier !

Nous avons du reste pu faire un petit match à l’issue de la présentation, en utilisant la réplique de la caisse de pêche !

Pour que le visiteur se rende bien compte des aptitudes des joueurs de basket, la FIBA ont mis différentes marques, soit au sol, soit contre les fenêtres.

Par exemple, on retrouve au sol, une marque de semelles représentant la pointure moyenne des joueurs de NBA aujourd’hui : 47 ! Mon petit 43 ne remplit pas tout l’espace !

IMG_2186

Ou alors cette marque amusante de Muresan, un ancien joueur mesurant 2.31 et chaussant du… 56 !

IMG_2187

Il y a également une vitrine avec un ballon dédicacé de la Dream Team de 1992 !

IMG_2189_jpg_et_Documents

Il y a également 2 réalisations magnifiques… Mais je n’ai pas compris pourquoi elles sont cachées sous les sièges.

IMG_2191_jpg_et_Modifier_l’article_‹_Mes_p_tites_notes_—_WordPress

Et pour terminer, la présentation était amusante parce qu’ils présentaient des équipements de joueurs, notamment cette chaussure de Chaquille O’Neal (Chaq pour les connaisseurs…), joueur retraité de NBA de 2m16, 147 Kg de muscles, qui chausse du 63 !

Un bateau à côté des 36 de mon fils ou mon 43…

IMG_2193_jpg

Capture_d_écran_01_04_16_01_29

En tous cas, si vous avez l’occasion de passer dans le coin, l’entrée y est gratuite et les heures de visite de 10h à 16h. Un petit tour sur le site de la FIBA pour toutes les informations. En plus, l’accueil y est charmant et sympa.

Journée RomandTIc à Genève

logo_ciip_-_Recherche_Google

Aujourd’hui a eu lieu la journée intercantonale d’intégration des MITIC dans la pédagogie sur le thème : moralité et différentiation.

C’est la CIIP (Conférence intercantonale de l’instruction publique) qui a organisé, très bien d’ailleurs, cette journée.

Voici quelques liens utiles donnés par une intervenante à un atelier de l’après-midi :

– https://tellagami.com

– http://vocaroo.com

– https://www.thinglink.com

– http://mailvu.com

– https://www.youtube.com/watch?v=KdxEAt91D7k

– http://ello.org/

– https://quizlet.com/

– https://www.ivona.com

– https://edu.ge.ch/site/tablettepedagogique/

– https://fr.khanacademy.org

– http://callslt.unige.ch

– https://www.collegeboard.org/?navid=gh-cb

Bonne lecture et bon tests !

 

Olivier Caputo

Sur le pont d’Avignon…

Nous l’avons finalement vu ce fameux pont. Sa chanson nous trotte encore dans la tête à notre âge…

  

Voici simplement en copier-coller le texte tiré du site officiel. Après toutes ces années, je voulais quand même connaître un peu l’historique de ce pont.

D’après la légende, le pont a été édifié au XIIe siècle par un jeune berger du Vivarais, Bénezet, sur ordre céleste. Achevé en 1185, il constituait le premier passage sur le Rhône entre Lyon et la mer, le pont s’étire alors sur environ 900 mètres et compte quelques 22 arches. Démantelé en 1226, reconstruit et plusieurs fois emporté par le Rhône, son utilisation est abandonné au XVIIe siècle. Il comporte aujourd’hui quatre arches et une chapelle dédié à saint Nicolas. Il est célèbre de part le monde grâce à la chanson enfantine « Sur le pont d’Avignon ». Véritable prouesse technique, le Pont d’Avignon, fut un chantier permanent et reliait autrefois les deux rives du Rhône. Porteur de légendes, monument emblématique du territoire, il a fait l’objet depuis 2010 d’un travail interdisciplinaire sans précédent qui a mobilisé toute une communauté de chercheurs sous l’égide du Grand Avignon et du CNRS. 

Scooter et pompe à essence…

J’ai acheté, il y a quelques mois, un scooter 125 d’occasion pour ma femme.
il ressemble à ça :

grPetit, maniable, léger, pratique quoi. Il est par contre assez capricieux au démarrage depuis que nous l’avons (je soupçonne le jeune vendeur d’avoir été au courant de ce problème mais là n’est pas la question…) : tout à fait aléatoirement, il refuse de démarrer.

Après quelques tests, j’en arrive à la conclusion que c’est la pompe à essence qui est fichue. Je me renseigne : prix pour une pompe complète, SANS MONTAGE : CHF 520.- !!! Mais oui M’sieur Dame, que voulez-vous, les pompes à essence maintenant sont les mêmes que sur les motos, et c’est cher !

Voilà à quoi ressemble la pompe défectueuse de mon scooter :

pompe XC125En cherchant encore sur internet, je constate d’abord que c’est effectivement un modèle de scooter qui posait problème avec les pompes à essence, ce qui m’énerve passablement parce que j’aurais dû voir ces choses avant d’acheter le scooter !

Par contre, j’ai vu que je pouvais commander seulement le moteur de la pompe à essence, et c’est bien cette pièce qui est défectueuse chez moi. Et vous savez quoi ? le moteur vaut 29 US$ ! J’ai pas longtemps hésité ! Commandé direct et arrivé aujourd’hui !

Voici à quoi ressemble cette pièce qui vient se glisser dans le coeur de la pompe :

UT8ol1jXo0cXXagOFbXo

J’ai changé la pièce cet après-midi et le scooter a redémarré sans problème !

Je constate qu’aucun garagiste (et j’ai fait quelques appels…) ne propose cette solution 10 fois moins chère que de changer toute la pompe ! C’est incroyable…

En tous cas, moi, je suis bien content !